Itterswiller fait le poids face aux grands

© B.Chenal
© B.Chenal
A-  |  A+
« Petit bonheur d’Alsace », qu’elle aime se surnommer. La coquette bourgade, située à 4 km au sud d’Andlau dans le Bas-Rhin, ne le cède en rien aux grandes communes fleuries distinguées par le prestigieux label « Quatre Fleurs ».

Itterswiller n’affiche pas d’imposants édifices ni n’aligne des chefs-d’œuvre d’architecture à l’instar des villes rendues célèbres par leur fréquentation touristique. Pourtant, il vaut mieux s’y prendre à l’avance pour faire une halte dans le village durant la belle saison car il est fort prisé des connaisseurs. En deux mots, on le décrirait comme un jardin fleuri entouré par une mer de vignes.

Des fleurs, il s’en trouve comme s’il en pleuvait dans ce petit coin tranquille d’Alsace qui détient son prestigieux trophée végétal depuis plus d’un quart de siècle. Le fleurissement est traditionnellement à base de pélargoniums (entendez « géraniums ») et de surfinias (« pétunias » pour les profanes). Balcons, façades et terrasses sont quasiment noyés dans cette robe colorée égayant les maisons à colombages.

De miel et de vin

Vous êtes dans l’Alsace joyeuse, celle de la générosité, de la bonne chère et de la convivialité contagieuse qui a pris ses quartiers dans ce « village-rue » accroché à flanc de coteau.

Etirée tout en longueur au pied de la colline baptisée « Emmebuckel » (« Mont des abeilles »), cette commune, la plus petite du canton de Barr, traversée par la Véloroute du vignoble, est réputée pour ses nombreuses caves viticoles et ses restaurants qui font le plein dès que le soleil pointe le bout de son nez. Le village possède de nombreuses ruches sur la montagne voisine. Une rue, d’ailleurs, appelée rue du Mont-des-Abeilles, rend hommage à la vieille culture du miel perpétuée par les habitants.

Côté patrimoine bâti, on ne manquera pas la visite de l’église Saint-Rémi, dont la tour chœur abrite une superbe fresque du 14e siècle représentant le Jugement Dernier.

 

Nous contacter

03 88 08 66 65

Focus

Un héritage romain

L’histoire d’Itterswiller remonte à l’époque romaine, d’où sa toponymie composée des vocables « itinéris » (chemin) et « villa » (ferme). Les Romains ont été les premiers à y introduire la vigne. Placé au cœur de la célèbre Route des Vins croisée par l’ancienne voie romaine, le petit village constitue une étape vinicole réputée où l’on produit un cru fameux, le « Fruehmass », à la fois élégant et fruité.